Je n’ai finalement plus honte.

Après deux ans de traitements intensifs suivant ma première sévère dépression, j'ai été diagnostiqué à l'âge de quarante-cinq ans, bipolaire 2 à cycles rapides. Le docteur m'a demandé juste après m'avoir annoncé la nouvelle, comment je me sentais et j’ai répondu que je ne ressentais rien de particulier. Je ne ressentais probablement rien parce que … Continue reading Je n’ai finalement plus honte.